"Ragnagnas Cycle féminin, script poétique" #

Comment aider mon ado à bien manger ?

A l'adolescence, le comportement de l'enfant change et les parents se posent souvent des questions relatives à son alimentation.

 

COMBIEN DE REPAS PAR JOUR

Le corps a besoin de repère. En France, il y a 3 repas : le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. On y ajoute le goûter jusqu'à l'adolescence. Le principal c'est de manger à heures régulières et de manger équilibré.

 

LE PETIT DEJEUNER

Est indispensable pour bien démarrer la journée. Après une douzaine d'heures de jeûn, il apporte de l'énergie.

  • Un produit laitier : lait, laitage, fromage…qui apportent les protéines nécessaires à la construction et l’entretien de nos tissus et du calcium indispensable à notre squelette ;
  • Un produit céréalier : pain , biscottes ou céréales de petit déjeuner, pour les glucides qui donnent de l’énergie ;
  • Une boisson pour réhydrater l’organisme : café, thé, eau…

Selon les habitudes et les goûts, on y ajoute du beurre, de la margarine, de la confiture, du miel, un fruit ou un jus de fruit.

Astuces :

  • votre ado rechigne à prendre son petit-déj' : prenez votre petit déj' avec lui, osez la variété, ou sortez des sentiers battus en faisant le tour du monde des petits-déjeuners
  • le matin, votre ado est pressé : faîtes lui préparer son petit déj' la veille !
  • ce matin, il est en retard : un en-cas dans le sac et hop !

 

LE DEJEUNER

Ce repas est souvent pris à l'extérieur de la maison. Il est recommandé de manger :

  • des légumes
  • des fruits
  • du pain ou féculent
  • un produit laitier
  • de la viande, ou poisson ou oeuf (facultatif s'il en mange le soir)
  • de l'eau comme boisson

Astuces : Quelque soit l'option prise par votre enfant, établissez un menu type : plat + pain/féculent + fromage/yaourt + fruit

  • pause du midi à la maison : la veille, composez avec votre ado son déjeuner, préparez-lui des plats à faire réchauffer, et variez. Si vous achetez des plats cuisinés, choisissez-les avec des légumes.
  • pause du midi au fast-food : à éviter, sinon pensez au menu "salade"
  • pause "sandwich" : la veille, faîtes-lui composer son sandwich et incitez votre enfant à varier sa composition. N'oubliez pas un fruit et pourquoi pas un yaourt à boire.

 

LE GOUTER

En rentrant du collège ou du lycée, votre enfant peut avoir faim. Il vaut mieux qu'il fasse un vrai gouter afin de ne pas grignoter jusqu'à l'heure du diner. Evitez de remplir les placards de chips, gateaux en tout genre.

  • 2 aliments à piocher dans les fruits, les céréales et les produits laitiers. Privilégiez les produits faits maison, ils adorent !

LE DINER

Est un vrai moment de convivialité. Toute la famille se retrouve autour de la table pour apprécier le repas préparé et pour échanger sur les évènements de la journée. Ce repas est très apprécié par les adolescents.

  • des légumes
  • des fruits
  • du pain ou féculent
  • un produit laitier
  • de la viande, ou poisson ou oeuf (facultatif s'il en à manger à midi)
  • de l'eau comme boisson

Astuces :

  • votre ado ne veut pas passer à table ? si c'est passager ou une demande occasionnelle de vouloir manger dans sa chambre, pourquoi l'interdire, négociez plutot le nettoyage de sa vaisselle. Quelque soit la raison de ce refus de manger en famille, ne blamez pas votre ado. Montrez lui simplement quel plaisir on trouve autour d'une table.
  • faîtes le participer à la préparation d'une recette
  • votre ado adore les frites et ne jure que par elles : essayer les frites au four, elles sont moins grasses.
  • votre emploi du temps ne vous permet pas de manger ensemble. Dans la semaine, aménagez des temps ensembles (le week end par exemple).
  • votre fille s'est mise au régime et saute un repas : expliquez-lui quels sont les changements corporels pendant la période de l'adolescence. Ne vous moquez pas d'elle, écoutez-la. Montrez-lui comment sont truquées les photos des magazines en utilisant un logiciel de retouche photo (gimp, photoshop ...). Et évitez d'avoir une balance chez soi ou de se peser quotidiennement devant sa fille ! Restez vigilant, si le problème persiste.